On voit souvent, en ville, sur les lampadaires ou les poteaux de téléphone, des affichettes signalant la disparition d'un chat, beaucoup plus rarement d'un chien. Parfois gauches, souvent pathétiques, ces pages, collées à la va-vite et rapidement détériorées par les intempéries, offrent fréquemment aussi une récompense — $$$$$$ — pour toute aide à retrouver Nounoune, Pixel ou Le Gros. Elles nous apprennent aussi, à l'occasion, que Pinotte n'avait hélas pas son collier, ce matin-là, ou que Le King est diabétique et qu'il a besoin de ses médicaments tous les jours.

 

Tout en me refusant à juger les humains ainsi éplorés, il m'arrive parfois de me demander si ceux-ci étaient bien conscients des risques de laisser ainsi leur animal en liberté dans une grande ville à la circulation souvent intense et aux innombrables pièges.

 

 

chat

PERDU

MISSING

cat

Quoi qu'il en soit, c'est, au fil des ans, en pensant à ces petites bêtes et à l'inquiétude de leurs humains que je photographie de temps en temps ces affichettes — et que j'ai souhaité les partager avec les visiteurs et les visiteuses de la Grande Minouthèque virtuelle. La plupart d'entre elles ne sont ni très bonnes, ni très belles — mais inspirent peut-être paradoxalement, de ce fait, une étrange, urbaine — et triste — poésie. Je ne les ai pas retouchées — sauf pour pixeliser le nom de ceux et celles qui s'ennuient d'eux, en se sentant peut-être un peu coupables de les avoir perdus...

on en trouve partout, même autour des églises,

des affiches cherchant Minou, Rex ou La Grise;

ça ne devrait pourtant échapper à personne:

un chat, ou bien, le bichonnant, on l’emprisonne,

ou bien on le laisse s’estomper à sa guise

Cet avis-là n'était pas scotché sur un poteau mais

glissé dans les boîtes aux lettres du quartier...

Parfois, de manière inattendue, on tombe sur un avis troublant...

On songerait presque à la mauvaise  réputation, à cet égard, des restaurants asiatiques — et aux mauvaises blagues qui s'ensuivaient...

Parfois, une bonne nouvelle — enfin... une nouvelle que l'on souhaite bonne, en espérant que les humains éplorés tomberont sur l'affichette et... se souviendront qu'ils ont perdu un chat...

Mais le plus souvent, c'est la litanie habituelle...

humour irlandais — dans une rue de Dublin

Encore une... galéjade gaélique...

(Pour plus de précisions sur les sheela na gig, voir le blog de Mentana J.)

Parfois, un petit miracle...

ou quatre...

... à la condition que ces chats aient bien été «retrouvés» — et non lâchement abandonnés...

Et, parfois, un chat perdu... honorifique...

... ou un concept...

1000 $ de récompense... Il est vrai que c'est un sphinx...

Même à Paris...

Hmmm... Je ne suis pas certain que je me serais risqué, pour ma part, à... voler un matou avec un tel regard...

(Faveur — et photo — de Vincent C.)

Sidney, de Malaga

Retour au portail de la

Grande Minouthèque virtuelle

en poil de chat???

chat honoraire?

photos © G. Ménard

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon