la Grande Crèchothèque virtuelle

Mister G. collectionne les crèches de Noël depuis de longues années et en a accumulé un bon petit nombre au fil du temps. En cette année de renaissance de ce site web, il a eu l'idée d'y inaugurer une Grande Crèchothèque virtuelle au profit de ses cyber visiteurs. En parcourant celle-ci, il leur sera sûrement possible d'acquérir toutes les indulgences (partielles, plénières, circonstancielles, conditionnelles...) jadis réservées à ceux et celles qui allaient faire le tour des églises pendant le Temps des Fêtes, afin d'y saluer le bœuf, l'âne, les moutons, les chameaux et leurs humains de compagnie — sans oublier naturellement le petit ange qui saluait poliment de la tête à la suite d'une humble obole...

Ces crèches viennent d'un peu partout. Certaines ont été acquises par Mister G. au cours des ses voyageries, d'autres lui ont été offertes. Elles sont généralement d'assez modeste taille: lorsque vient le temps de les exposer, à l'approche de Noël, le salon de Mr G. est en effet moins vaste que l'Oratoire Saint-Joseph! Certaines sont très traditionnelles, d'autres plus originales et plus audacieuses, voire plus «au goût du jour», pourrait-on dire. Plusieurs prennent également la «couleur» locale des cultures dans lesquelles elles ont été fabriquées.

D'aucuns, connaissant Mr G., s'étonneront peut-être de le voir cultiver une... dévotion aussi naïve et archaïque — jusque dans les internets! Il y aurait assurément long à dire à ce sujet — quoique ce ne soit évidemment pas ici le lieu (et le moment) de le faire. Qu'il suffise de rappeler que cette «tradition» remonte à saint François d'Assise qui l'inventa, pour ainsi dire, afin d'humaniser une doctrine chrétienne que les siècles étaient en train de rendre de plus en plus sèche, austère, abstraite et imbuvable — et qui, hélas, ne s'est pas exagérément améliorée depuis. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En mettant ainsi l'accent sur la naissance de celui en qui la foi chrétienne voit le fils de Dieu et le sauveur du monde, en dramatisant l'extrême fragilité, la totale pauvreté de cette naissance sur la paille d'une étable,  le poverello d'Assise rendait peut-être au christianisme la plus grande chance de sa complexe histoire: il l'ancrait dans une humanité aussi concrète qu'universelle. Humaniser Dieu, l'incarner dans la chair humaine, à proximité de la tendresse innocente — et tout aussi vulnérable — des animaux: voilà, à mon humble avis, la seule raison d'être du christianisme, sa seule «vérité» intéressante.

 

 Nous sommes loin d'avoir saisi toute la mesure de la terrible annonce de Nietzsche à propos de la mort de Dieu.  Mais nous sommes bien loin aussi, je crois, d'avoir mesuré tout l'impact de l'étonnante nouvelle de Noël: Dieu est né — mais dans la paille d'une mangeoire, en hurlant, en chiant, en tétant goulûment le sein de sa mère, en régurgitant et en gazouillant avant de s'endormir.  Pour moi, c'est ça, la crèche. 

                                    Giotto, crèche de saint François  à Greccio                                                                                                       Atelier de Giotto, crèche, Assise

Voici — à défaut de ne pas avoir conservé la crèche familiale — de toute façon en bonne partie bouffée par Cayou, le petit chien familial! — la plus ancienne nativité de Mr G., datant du temps de son école primaire

Santons — la plupart provençaux, quelques-uns provenant d'autres latitudes (Espagne, Irlande, Nouvelle-Angleterre...)  — dans leur paysage home made de styro-mousse et de polyuréthane expansif — devenu hélas un peu étriqué, et qui requerra vraisemblablement un nouveau chantier l'an prochain pour accueillir l'accroissement de la smala...

Crèche longtemps utilisée par la mère de Mr G. — dans sa phase moderniste — et après que le chien Cayou eut mangeouillé la plupart des moutons de la crèche ancienne...

Mini crèche de porcelaine

Nativité dans un globe que l'on secoue pour qu'il neige... 

Crèche africaine — probablement sénégalaise — en bois de balsa

Curiosité de Dollarama:

ENSEMBLE CHECHE 5 WCX (abréviation de «worceaux») dont DEUX rois mages — parce que c'est tout ce que la boîte pouvait contenir. Et, entre nous, sur la ligne de montage 685 de l'usine 164 de la région industrielle de Ya-hu, en Chine orientale, on devait s'en battre allègrement les baguettes...

Petite crèche d'Argentine

Crèche mexicaine logée dans une calebasse évidée

Une autre crèche probablement mexicaine aussi — en tout cas centre-américaine — également insérée dans une calebasse

Mini crèche en étain brillant dans un écrin de velours et de soie (provenance oubliée) (idéal pour le voyage)

Crèche originaire de l'Inde, sculptée dans un bloc de pierre

Crèche d'inspiration inuit

Crèche du Zoo de Granby

Crèche en tricot (Vietnam)

Fac similé d'une nativité tirée d'une page enluminée  du Livre de Kells (bibliothèque de Trinity College, Dublin)

Photo d'une crèche d'inspiration éthiopienne fabriquée par Mr G. en 1971, à partir de bouchons de liège peints, de kleenex, de paille et de bambou provenant de la palissade d'un court de tennis incendiée par les étudiants pendant les émeutes ayant précédé la révolution éthiopienne et le renversement de l'empereur...

Assemblage de mini santons dépareillés chinés par Mr G. dans un marché aux puces de Jouy-en-Josas. Il s'agit de «fèves» en porcelaine provenant de galettes des rois

Version catalane de poupées russes — crèche originaire de Barcelone

Crèche murale (laine et feutrine)

(origine inconnue — mais sent le

Salon des Métiers d'art dans les années 70...)

Crèche brésilienne (Recife), argile non cuite: de ce fait fort fragile et... plus d'une fois rafistolée — notamment après ses deux traversées de l'Atlantique (le bambino Jesus, notamment, aurait besoin d'une greffe de jambe droite...)

Précieux cadeau de Roberto M.

— muito obrigado!

On aura deviné la provenance irlandaise de cette mini crèche de porcelaine...

Crèche d'inspiration moderne en pierre, du Kénya (le reste du casting est resté dans son carton, faute de place dans l'expo...)

Variation sur le thème: la fuite en Égypte de la Sainte Famille

(achetée chez Renaud-Bray — qui fut jadis une librairie)

Crèche haïtienne, offerte à ma jeune voisine — qui la trouvait de son goût —, il y a quelques années...

... et qui m'en a dessiné une, en échange — que saint François d'Assise eût sûrement trouvée rigolote et réjouissante!

Crèche palestinienne en bois d'olivier

Vente de Boxing Day...

(un bœuf et trois moutons, mais pas d'âne...)

Décoration d'arbre de Noël (Mexique)

Crèche triptyque «concept» (collage de la sœur de Mr G., Chantal)

Petite crèche bolivienne dans sa boîte doublée en laine de ¡LLLLLLLLama!

Nativité sculptée dans un rondin évidé

Crèche d'inspiration autochtone contemporaine

(en paille de maïs)

Crèche reproduisant la cathédrale de Malaga, dite la Manquita («La Manchote», étant donné que son 2e clocher n'a jamais été terminé)

Trois icônes éthiopiennes contemporaines célébrant la fête de LEDET, Noël.

 

La première montre la nativité, l'étoile, les bergers et les mages;

 

la 2e reproduit une procession de moines à l'occasion de Noël, avec une icône de la Nativité;

 

la 3e représente une sorte de jeu de crosse traditionnellement joué le jour de Noël, en Éthiopie (ici, en présence de l'empereur Ménélik II, à la fin du 19e siècle)

Crèche Playmobil — données à ma filleule Victoria, en 2018

Mini crèche andalouse

Crèche de résine de style baroque. Il s'agit de celle, originaire du Dollarama, que le Dr M. eut pendant trente ans, au temps des Fêtes, dans son bureau de l'UQAM

Petite crèche vietnamienne aux personnages en pierre sculptée

Mini crèche haïtienne

Deux crèches en verre de Murano

crèche... minimaliste

«Sagrada Familia» en feuilles de maïs — et non de coca!

(Colombie)

Crèche africaine moderne (Ouganda)

Crèche indienne dont les personnages sont en fait des blocs de bois destinés à l'impression sur tissus de motifs de la Nativité

Bougeoir-Nativité (Mexique)

Crèche murale, achetée à Rome

Ornement d'arbre de Noël

(Équateur ou Pérou)

Crèche de bois sculptée, Pologne

Reproduction (tissage) d'une mosaïque de la cathédrale de Torcello (l'une des îles de la lagune de Venise)

Crèche en ébène

(Afrique occidentale)

Crèche évoquant l'architecture de la Mezquita

(la cathédrale-mosquée de Cordoue)

Crèche en argile, d'inspiration baroque, peinte par Mr G. vers 2005

Crèche en balsa, aux couleurs de l'arc-en-ciel

Magnet acheté via Della Conciliazione, au Vatican

Mini crèche sévillane

Émissions postales canadiennes

pour le temps de Noël

Petite crèche du lac Titicaca

(Pérou-Bolivie)

Crèche en bois peint,

originaire de l'Inde

Crèche lumineuse, produit Walmart (trouvé dans une vente de garage, rue Boyer, en 2017 — 2$)

Crèche péruvienne (argile peinte)

Mini crèche de céramique

(cathédrale Saint-Michel et Sainte-Gudule, Bruxelles)

Petites nativités en dentelle de Burano (Venise)

Crèche découpée dans une tranche d'arbre (Forêt-Noire, Allemagne)

Mini sainte famille provenant de la basilique de Saint-Antoine, à Padoue...

... saint Antoine qui, quand on y pense, est lui aussi, à l'instar de saint Joseph et de saint Christophe, l'un des principaux saints «christophores» (porteurs du Christ enfant)

Autre crèche d'inspiration inuit

Crèche fabriquée à partir de pages d'illustrés en couleurs (Vietnam)

Crèche parisienne!

Crèche en pâte de sel (Guatemala)

Icône éthiopienne de la Nativité

Les photos qui suivent ont été prises en 2016, lors de l'exposition de crèches du monde organisée à l'église de Saint-Étienne-de-Bolton par Aline D., valeureuse collègue en chrèchologie (appliquée)

Crèche du monastère du Saint-Sacrement (ave. du Mont-Royal, Montréal)

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon