ALBUM DE FAMILLE

première partie

Les aléa de l'histoire ont fait en sorte que Mister G., un jour, se mit à peindre des nains et des naines de jardins. Il le fit d'abord par nécessité, souhaitant en offrir à quelques-uns de ses amis mais n'en trouvant pas à son goût dans les boutiques de la ville — on était bien avant les drones d'Amazon Prime. Mais on trouvait, dans quelques boutiques spécialisées, des figurines de terre crue destinées à être peintes puis, éventuellement, cuites, du cendrier au chinchilla, et de la bonbonnière au camion de pompier, en passant par les Bouddhas, Madones et autres mini fées. Le choix des sujets dépendait souvent des aléas (toujours eux!) de l'arrivage.  Il arrivait que certains spécimens apparaissent puis disparaissent aussitôt, à tout jamais. Il arriva aussi que l'une ou l'autre des boutiques idoines cessât la bizeneusse. Mais, bon, bref, au fil des ans, plusieurs dizaines de petits personnages prirent couleurs grâce à l'humble mais affectueuse palette de Mr G.

J'ai souhaité réunir dans cet album — «pour la suite du monde», comme eût pu dire le grand Pierre Perrault (d0nt on se prend presque, par devers soi, à regretter qu'il n'ait pas consacré un volet de sa géniale cinématographie à ce petit peuple des sous-bois) — quelques photos de la plupart de ceux et celles qui sont sortis de l'atelier de Mister G.

Les premiers furent assurément de facture très... classique, correspondant pour l'essentiel aux standards les plus universellement reconnus des figurines de nains et naines de jardins, ces dernières étant toutefois — s'en étonnera-t-on vraiment? — généralement moins disponibles sur le marché. (Selon Tolkien, il n'est pas toujours évident de distinguer les nains du sexe fort des nains du beau sexe. Mister G. — il tient à le préciser, et quelles qu'aient pu être les sympathies du Docteur M. avec les théories queer — n'a toutefois jamais peint de naine à barbe).

Nain d'âge moyen et son jeune fils dans les fougères

Jeune naine dite «à la truelle»

Le nain d'âge moyen en question,

un peu désemparé, après le départ de son fils

pour l'université

Jeune père de famille nain avec son fils pré-pubère

Autre jeune naine

— dite «à l'arrosoir»

Un nain de type farfadet — ou leprechaun irlandais —, fumeur de pipe, l'œil quelque peu égrillard, demeure à ce jour le seul spécimen de cette engeance peint par Mister G. Il a été confié il y a longtemps déjà à un jardin d'Île de France, s'épargnant ainsi l'ignominie des hivers kébékois. (On rapporte par ailleurs qu'il aurait pu, entretemps, joindre le mouvement des Gilets Jaunes).

Sans qu'ils et elles soient forcément reconnus pour leur fibre politique, il arrive néanmoins aux nains et aux naines de jardins  de s'engager dans des causes qui leur tiennent à cœur. Ainsi en fut-il par exemple lors de la grève historique des profès de l'UQAM, en 2009.

Avec le temps — comme s'égosillait Ferré dans... le temps —, la production picturale de nains et de naines devint davantage — comment dire — sensible aux singularités de ces petites êtres encore trop mal connus — et le plus souvent, hélas, objets d'inqualifiables moqueries.

 

Ainsi, par exemple, l'Alsace ayant depuis longtemps exercé une non négligeable attraction sur Mister G., on vit apparaître dans son atelier des nains et les naines originaires de ce merveilleux pays.

Une arborant la coiffe alsacienne typique, et portant un

bol caractéristique de la poterie de Soufflenheim

En Alsace, le nombre de boutons dorés que l'on peut coudre sur son habit témoigne de sa prospérité  — à l'occasion, de ses prouesses dans le merveilleux monde académique™. Le gilet vert est, par ailleurs, une indication que son porteur est protestant,   les catholiques se pavanant, eux, en gilets rouges. Sauf depuis que le gilet jaune est devenu politiquement tendance dans l'Hexagone. 

On ne s'étonnera évidemment pas que les nains de jardins — ou hortonains, selon une appellation plus proche du latin — soient souvent férus... d'horticulture, et très doués en ces matières, qu'il s'agisse de prendre soin des plantes pu de confectionner des bouquets

d'aller cueillir des petits fruits sauvages ou de beaux légumes de leur potager,

de recueillir les marrons qu'ils feront par la suite griller dans l'âtre, les longues soirées d'hiver,

voire simplement d'être heureux dans la belle nature du Grand Nain...

... ou dans le joli jardin d'une  jolie ville du joli 450...

Mais cette proximité de la nature en fait fréquemment aussi de très talentueux cuisiniers — voire de fort gourmands gastronomes!

Cela ne les empêche toutefois pas de s'intéresser à bien d'autres réalités de l'existence et à exercer toutes sortes de métiers... Ici, par exemple, un nain tellectuel...

Mais on en compte à vrai dire beaucoup chez les nains de jardins...

... qui vouent un véritable culte à l'éducation. Cela commence très tôt, à vrai dire dès l'école primaire, et se poursuit très souvent jusqu'au doctorat. Il faut dire que, vu leur longévité, les nains et les naines de jardins peuvent consacrer plusieurs années à leurs études sans que cela les empêche d'exercer d'autres activités...

Très jeune naine portant l'uniforme

de son école primaire

Nain un peu plus vieux, posant fièrement devant l'épitoge doctorale à trois rangs d'hermine de l'Université de Paris

Jeune naine portant, elle, l'épitoge doctorale de l'UQAM — qui est, comme chacun sait, une pépinière fertile de jeunes nains tellectuels et parfois même un peu rebelles, un temps reconnaissables à un petit carré de feutrine rouge porté

sur leur vêtement...

Cela dit, on trouve vraiment toutes les professions et tous les métiers, parmi les nains et les naines des jardins...

 

... du facteur au fonctionnaire (les mauvaises langues — il y en a même, oui, dans leur entourage — qui, dans leur langue, les désignent par une expression que l'on pourrait librement traduire par «barouetteux de paperasse»).

de la secrétaire de direction au trappeur...

On peut remarquer que même les nains exerçant ainsi des métiers plus... rustiques n'en demeurent souvent  pas moins soucieux de leur apparence, voire de de véritables fashion victims...

On a d'ailleurs perspicacement noté, depuis un certain nombre d'années, une indéniable tendance à l'hipstérisation des nains de jardins, tout au moins dans un environnement urbain ...

Dans les régions maritimes, certains nains exercent le vieux et noble métier de pêcheur (de houmards et de crôbes, principalement) tandis que d'autres, notamment dans les régions plus forestières (mais également dans les grandes parcs urbains), conservent précieusement les traditions  des anciens druides, qu'elles soient anciennes ou... euh... fabriquées...

... quand, philosophes, et à l'instar du vieux Grec Diogène, ils ne cherchent pas tous simplement... un homme...

Force est cependant de reconnaître que, quelle que soit l'activité qu'ils et elles exercent, les nains et les naines de jardins ont pour principe de ne jamais, au grand jamais, se faire mourir à l'ouvrage — d'où, d'ailleurs, l'une des principales explications de leur remarquable longévité... 

Traditionnellement, les nains et les naines de jardins se marient assez tard, et trouvent souvent un.e conjoint.e exerçant le même métier...

Couple de nains maraîchers

Couple de nains pratiquant

la rénovation immobilière

Les couples de nains et de naines sont la plupart du temps assez romantiques, aimant par exemple passer de longs moments à se regarder amoureusement dans les yeux...

... bien que la plupart d'entre eux souscrivent vraisemblablement à la réflexion de Saint-Exupéry selon laquelle «aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder ensemble dans la même direction»...

Cela étant dit, en matière de vie amoureuse, sentimentale, voire purement libidinale, on trouve évidemment aussi parmi les nains et les naines de jardins, comme parmi les humains dont ils et elles partagent le territoire, ce que les Anglo-Saxons appellent d'autres... «persuasions»...

Jeune nain LGBTQIR2D2WD40-5/5+

Nains de type «bear», adeptes du fétichisme cuir/bondage.

N.B. Si la photo est bien de Mister G., ce n'est cependant pas lui qui les a peints. Il s'est contenté de les photographier dans la vitrine d'un sex shop de son ancien quartier...

Retour au portail de la

Grande Hortonanothèque virtuelle 2.0

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon