«Religio est-il apparenté à la racine religare ou vient-il de relegere? Dans le premier cas, le commentateur peut dire que la religion relie, met en contact avec quelque réalité extérieure, Dieu par exemple. L’univers sémantique de relegere est tout L’antonyme est neglegere. La religion est alors un soin attentif, voire un scrupule. La pratique de cette «religion» ne présuppose pas l’existence d’un Être suprême. Cela indique plutôt la présence d’une attitude de la personne, d’une disposition intérieure, d’une attention qui s’oppose à la négligence. différent, il s’agit de relire, de lire avec soin.»

Un monde pluriel. Mon apprentissage d’historien des religions. Montréal, Liber, 2015, p. 128.

Michel Despland

1936-2018

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon