Julienne de Norwich

1342-1416

mystique anglaise et patronne — au moins officieuse — des chats

 

 

 

Dans son amour il nous vêt, nous étreint et nous embrasse ;

Ce tendre amour nous entoure complètement, et ne nous quittera jamais…

 

Il me montra autre chose, dans la paume de sa main, une petite chose de la grosseur d’une noisette, ronde comme une bille. Je la regardai attentivement et pensai : Qu’est-ce donc ? Et la réponse vint : « C’est toute la création » Elle subsiste et subsistera à jamais parce que Dieu l’aime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre Père céleste, Dieu tout puissant, qui est l’Être,

nous connaît et nous aime depuis toujours:

dans une telle connaissance, par sa merveilleuse et profonde charité, et par le consentement unanime de toute la sainte trinité, Il voulut que la seconde personne devienne notre mère, notre frère, notre sauveur.

 

Il est donc logique que Dieu, étant notre père, soit aussi notre mère.

 

Notre père veut, notre mère opère, et notre bon seigneur, l’Esprit saint, confirme ; il nous convient donc d’aimer notre Dieu, en qui nous avons l’Être, de le remercier avec dévotion et de le louer pour nous avoir créés, de prier ardemment notre mère pour obtenir miséricorde et pitié. 

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon