L’estouffade de bœuf à l’ail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous cette appellation un peu exotique se cache un délicieux plat de bœuf braisé (ou cuit «à l’étouffée», c’est-à-dire lentement, dans très peu de liquide). Très simple à préparer, cette recette est typique de la Provence des gardians, ces cowboys de Camargue. Les proportions sont indiquées pour quatre personnes, mais l’estouffade se congèle très bien.

Ingrédients

•    1 kg de bœuf à ragoût (en cubes)

•    une bonne boîte de tomates étuvées (éviter les tomates entières et les concassées)

•    2 ou 3 têtes (bulbes) d’ail

•    3 ou 4 c. à soupe d’huile d’olive

•    thym ou herbes de Provence (une petite c. à thé), feuilles de laurier, sel, poivre du moulin

 

Faites chauffer de l’huile d’olive dans une cocotte (de fer ou de fonte émaillée, par exemple) et, avant qu’elle fume, faites-y dorer sur tous les côtés les morceaux de bœuf. Ne mettez pas trop de cubes en même temps, allez-y plutôt en deux ou trois fois. Retirez les cubes lorsqu’ils sont bien dorés — et remettez-les dans la cocotte une fois l’opération terminée.

Ajoutez les tomates dans la cocotte, le thym ou les herbes de Provence, les feuilles de laurier (2 ou 3), salez et donnez quelques tours de moulin à poivre.

Vous vous demandez encore si vous avez bien lu: 2 ou 3... TÊTES d’ail??? Oui, oui, mais ne vous inquiétez pas: ce n’est quand même pas une recette pour éloigner les vampires ou... la plupart de vos amis! L’ail, une fois cuit, perd beaucoup de sa... véhémence. Il s’agit d’ailleurs, dans cette recette, de n’en retenir que... l’esprit, si l’on ose dire! Mais vous verrez: il y sera très présent tout en demeurant quand même... discret!

Donc, détachez les gousses d’ail des têtes. Ne les épluchez pas mais donnez-leur en revanche un petit coup de pilon et ajoutez-les dans la cocotte. Couvrez celle-ci et laissez cuire à tout petit feu — juste pour que cela frémisse — deux bonnes heures.

Avant de servir, retirez et jetez les gousses d’ail (je vous disais!) et les feuilles de laurier.

Servez simplement avec des pommes de terre vapeur ou des pâtes et quelques légumes verts. Accompagnez d’un robuste rouge de Provence — côtes-du-Rhône ou vaqueyras par exemple. 

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon