De plaines en forêts de vallons en collines,

Du printemps qui va naître à tes mortes saisons,

De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine,

Je n'en finirai pas d'écrire ta chanson,

 

Ma France;

 

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence,

Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche,

Quelque chose dans l'air a cette transparence

Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche,

Ma France...

 

Jean Ferrat

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon