Pâtes aglio e olio

Voici, oserais-je dire, le degré zéro — c'est-à-dire la forme la plus  basique — de la cuisine italienne, la mère de toutes les pâtes, mais aussi, à mon humble avis, le remède absolu contre la déprime sous toutes ses formes — physiques, morales, intellectuelles, financières et météorologiques. Il s'agit de pâtes — les longues, de type spaghetti ou linguine sont parfaites, ici, mais si vous n'avez que des macaroni sous la main, n'hésitez pas! — que l'on aura fait cuire al dente, et que l'on transvidera dans une poêle où l'on aura préparé, peu avant, la très simple, mais sublime sauce. Les ingredients?

 

- de l'huile d'olive

- de l'ail

- du sel et du poivre

- un petit oignon (ou une belle échalote grise — française) finement émincé, avec ça? Bah... ce n'est pas nécessaire, mais perché no...

Rien, bien sûr, ne vous interdit non plus d'y ajouter aussi quelques flocons de piments, quelques brins de persil haché menu — quoique, avec les flocons de piments, ça devient déjà autre chose: une sauce aglio, olio e peperoncini.

 

Ma dévotion sans borne aux herbes salées du Bas-du-Fleuve fait en sorte que j'ai tendance à en assaisonner la sauce. Ça, c'est évidemment moins... halal, mais bon, vous faites comme vous voulez, hmmm?

 

Donc... Vous faites chauffer une bonne quantité (assez pour bien enrober les pâtes, par la suite) d'huile d'olive sans la faire fumer; vous y verser d'abord les oignons (si vous en mettez) et les laisser attendrir jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides; vous ajoutez alors quelques gousses d'ail haché fin, selon votre goût, vos herbes du Bas-du-Fleuve ou de Provence, si vous le souhaitez; vous touillez doucement. L'ail cuit vite — et brûle facilement. Alors, il devient amer. Attention, donc...

Quand vos pâtes son cuites à souhait, vous les transférez dans la poêle de sauce sans les essorer avec l'énergie d'une lavandière portugaise:  c'est bien qu'elles restent encore un peu luisantes de l'eau de cuisson. Vous touillez le tout, vous ajustez l'assaisonnement (c'est-à-dire que vous salez et poivrez au goût, si vous n'avez pas utilisé d'herbes salées) et vous servez simplement dans des assiettes, en  faisant pleuvoir dessus du persil haché fin, et — pourquoi pas — en y laissant neiger du parmesan râpé, si ça vous chante!

À partir de cette recette de base, vous pourrez élaborer toutes sortes d'autres sauces un peu plus complexe, en ajoutant par exemple des lardons de bacon ou de pancetta, des tomates...

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon