Search

Tombes

Updated: Jun 25, 2019

Ce fut effectivement une journée en partie assez... grave, si j’ose me permettre de cabotiner un peu sur les langues... Mais, avant cela, je dois avouer que je crois avoir pris le plus énorme (petit!) déjeuner de ma vie, et j’en ai pourtant pris pas mal en Angleterre, en Écosse, et dans les restos fréquentés par les truckers sur la côte est des É.-U. — ce qui n’est pas peu dire! Mais, là, je... n’ai juste pas été capable de finir... En plus, les œufs n’étaient pas trop cuits, les binnes pas trop blanches, et les toasts encore chauds!

Puis... arrêt au cimetière d’une petite église — St. Columba — à Drumcliffe, dans le comté de Sligo, où se trouve la tombe de l’écrivain et poète William Butler Yeats, prix Nobel de littérature en 1926, mort en France en 1939, inhumé là-bas à cause de la guerre, ert ramené at home en 1948. L’épitaphe est tirée — j’espère que c’est féminin, sinon, c’est féministe — de l’un de ses poèmes.

Un peu plus loin, un impressionnant alignement funéraire du néolithique (+ ou - 6000 av. J.-C.), comme on en trouve aussi en Angleterre, dans le nord de l’Écosse (Orcades) et aussi en Bretagne (Carnac, etc.) d’où, apparemment, ces populations de l’Âge de pierre seraient originaires. Aujourd’hui, elles s’établissent plutôt sur le Plateau, en mode PVT. Mais il s’agissait donc d’Irlandais cousins d’Asterix et d’Obélix, par Bélénos!




P.S. J’ai mangé trois clémentines depuis mon gargantuesque breakfast de ce matin...






7 views
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon